L'entreprise Microsoft appréciée par les auteurs de phishing, attaque sur 120 établissements français de santé et des appareils photos hackés...Voici les news d'août qu'il fallait retenir en cybersécurité.

Les attaques au ransomware ont plus que doublé en un an

Une étude publiée en août par McAfee Labs Threats Report, rapporte que les attaques par ransomware qui touchent les entreprises, ont doublé en un an. Il existe de multiples rançongiciel mais il y a surtout 3 familles en particulier qui ont été les plus utilisées par les attaquants : Dharma, Ryuk et le logiciel GrandCrab.
Ces types de rançon sont très lucratifs pour les personnes malveillantes. Si on prend l’exemple du logiciel GrandCrab, il a déjà rapporté 2 milliards de dollars. Ses propriétaires ont cessé son utilisation depuis.
Des mesures simples existent pour se protéger. Il est conseillé aux entreprises d’assurer régulièrement des sauvegardes hors ligne de leurs données pour pouvoir les restaurer et ne pas céder aux exigences des cybercriminels.

Source : Zdnet.fr

La gendarmerie française stoppe une cyberattaque planétaire

Après plusieurs semaines d’investigations, les gendarmes du Centre de lutte Contre les Criminalités Numériques (C3N) ont démantelé un réseau de 850 000 ordinateurs, un des plus gros réseaux au monde. Répartis entre l’Amérique du Sud, les États-Unis et la Russie, les ordinateurs étaient contrôlés à distance dont le serveur de commande était hébergé en France. Les PC étaient infectés par le virus Retadup qui permettaient de miner des bitcoins. En lien avec le FBI et Avast, les gendarmes français ont remplacé le serveur malveillant par un serveur qui a autodétruit les ordinateurs connectés au virus.

Source : Le Monde Informatique

Microsoft est la marque la plus prisée par les auteurs de phishing

Selon une enquête de VadeSecure, la marque la plus utilisée dans les URL de phishing reste Microsoft. En effet, les comptes de la marque sont une cible importante étant donné le nombre d’utilisateurs de Outlook Hotmail et Office 365. La plupart du temps, la victime reçoit un e-mail annonçant un problème avec son compte Microsoft et qu’il doit se connecter, via un lien. Les hackers n'ont plus qu’à capturer les mots de passe et les adresses e-mails. Le rapport indique que Paypal et Facebook sont également des marques très utilisées par les cyberattaquants.

Source : Zdnet.com

Une cyberattaque a frappé 120 établissements de santé en France

Les 120 établissements de santé du groupe Ramsay ont vécu une situation de crise durant une semaine. En effet, la cyberattaque a bloqué les serveurs gérant les infrastructures et les messageries du personnel mais n’a pas eu d’impact sur les patients et sur leurs données personnelles. Ce type d’attaque est une évolution de l’attaque mondialement connue « Wannacry ».
Le secteur de la santé attire de plus en plus les malveillants. Selon Asip santé, depuis octobre 2017, 500 incidents de cybersécurité ont touché des structures de santé.

Source : Le Parisien

Des appareils photos peuvent être hackés par ransomware

Comment réagiriez-vous si vous appreniez que des personnes malveillantes étaient capables d’accéder à l’ensemble de votre pellicule d’appareil photo ? Vous seriez effrayé et pourtant les attaques au ransomware ce sont étendues vers les appareils photos connectés. La société CheckPoint a démontré qu’il était facile pour un cyberattaquant d’infecter un appareil photo à distance avec un ransomware. Il n’a plus qu’à conserver les photos et vidéos jusqu’à ce que la victime paye la rançon pour les récupérer. Les chercheurs expliquent qu’ils ont découvert des vulnérabilités de sécurité dans le micrologiciel des appareils Canon.

Source : Thehackersnews.com

Essayez Seald avec votre équipe.